LeS EnFaNtS EtrAnGeS

Art Capillaire et Petites Mains créatrices...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LuCiOLe_
DS_vErTe
DS_vErTe
avatar

Féminin Nombre de messages : 4224
Age : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-04-30, 16:30

Voici un petit résumé d'un exposé que 'avais à faire pour les cours et je me suis dit que ça pourrais intéresser les parisiens et autres!

Par contre je suis désolé mais j'ai pas réussit à faire plus court...



Entourage


Introduction


Hector Guimard est né à Lyon en 1867. Il rejoint l’École nationale des arts décoratifs, en 1882. Puis, il étudie à l’École des Beaux-arts, en 1885.C’est à ce moment qu’on le surnomme le « Ravachol de l’architecture » en référence au militant anarchiste. Il n’obtient pas son diplôme. Probablement déjà disciple des théories rationalistes de Viollet-le-Duc, l’enseignement aux Beaux-arts lui aura semblé trop conventionnel. Depuis 1891, il dessine les plans de plusieurs maisons individuelles, tout en étant professeur à l’École nationale des arts décoratifs. En 1895, il rencontre Victor Horta, lors d’un voyage en Belgique. Cette rencontre déterminera l’orientation de son style art nouveau.
Á partir de 1900, il apposera la mention « Style Guimard » à toutes ses créations. Ce style bien précis se résume, selon lui, en trois mots : Logique, Harmonie et Sentiment. Le principe de l’art c’est la logique, l’harmonie découle de la logique et le sentiment créer l’œuvre d’art et donc la logique et l’harmonie. C’est trois principes chers à Guimard se retrouverons dans toutes ses constructions. Il les appliquera aussi bien à des commandes publiques que privées, mais aussi à des hôtels particuliers, des immeubles de rapports ou à travers des bijoux, des meubles ou autres éléments décoratifs de sa création.
Guimard n’est pas qu’un architecte mais un « artisan d’art global ». La diversité de son travail est sans conteste en rapport avec son envie de réunion des arts.


édicule A


édicule B

Métropolitain

Dans ses entrées du métro Guimard utilise la technique du moulage qui permet de faire des pièces creuses. C’est ainsi que les tiges des entourages permettent le passage des fils électriques pour les lumières des candélabres. Cela permet aussi l’évacuation des eaux de pluies, pour les édicules.


Pavillon Style Guimard

La modularité de ses pièces lui permet aussi de construire le Pavillon Le Style Guimard, qu’il présente à l’Exposition internationale de l’habitation de 1903. Sur ce pavillon, on retrouve le portique des entourages ainsi qu’une partie de la balustrade à écusson. La marquise et les panneaux de lave sont empruntés à l’édicule B. La modularité de Guimard traduit aussi une inventivité débordante. Pour chaque modèle, une ou plusieurs variations sont proposées. Cette créativité s’oppose donc à la logique de standardisation. Le sentiment prend le dessus sur la logique.
L’art gothique, le naturalisme ou encore les arts d’Extrême-Orient ont fortement influencé Guimard dans ses réalisations et plus particulièrement dans celle du métropolitain.


Pavillon place de la Bastille, aujourd'hui détruit.

Premièrement, on peut voir l’influence de l’art japonais avec les enseignes qui montrent une calligraphie précise. On note aussi sur chaque panneau la signature « Hector Guimard architecte d’art » en rouge. Ces enseignes sont de réel logotype, la reconnaissance n’est plus assurée par la lecture du mot mais par l’image mentale que créent les lettres et les couleurs. Ces lettres généreront un vive débat, qualifiées de « bizarre et fantastique » par les défenseurs du paysage urbain. La souplesse de la ligne de ses structures se rapproche aussi des œuvres nippones. Mais c’est surtout avec le pavillon de la Bastille et son toit que l’on ressent cette inspiration.



On remarque dans son modelage particulier une forte influence des naturalistes. Le règne végétal aussi bien que le règne animal se lit dans de nombreux éléments. Dans le portique des entourages, on peut voir aussi bien une représentation de brins de muguet que celle d’une mante religieuse. Les candélabres ressemblent à des fruits ou à des fleurs grâce aux globes rouges. Le porte-enseigne, grâce à une plante grimpante imaginaire, nous indique l’entrée du métro. Les écussons font eux aussi une référence évidente au règne végétal, avec leurs sortes de feuilles, tiges et boutons de fleurs. Ils ont pour fond une grosse carapace de scarabée et on peut voir dans ces entrelacs des antennes de papillons ou autres insectes. La toiture des édicules B évoque « la libellule déployant ses ailes légères » selon le critique, Georges Bans. La forme de ce toit est tout à fait novatrice. Elle est composée d’une surface réglée c’est à dire que les tiges métalliques évoluent autour de l’axe central qui forme la gouttière. Chaque tiges métalliques est de taille différente, vers le fond de l’édicule, elles sont plus courte qu’au milieu. Cela donne une courbe à l’ensemble du toit. On appellera ce type de surface, par la suite, « surface de Guimard ». Les ferronneries qui encadrent les panneaux de lave paraissent s’affronter comme deux monstres fantastiques. Comme nous l’avons vu auparavant, certains éléments se rapprochent fortement du fémur humain, mais ce n’est pas tout. Guimard utilise à plusieurs reprises des formes s’inspirant du tibia et du péroné. En voyant ces os, on ne peut que penser aux sièges Calvet que réalisa Gaudi à cette époque et qui utilise le squelette comme assise.




L’usage de ces animaux fantastiques et de ces lignes ascensionnelles font bien évidement pensé à l’élégance froide du gothique. Cependant l’exagération des lignes courbes et des entrelacs, notamment sur les panneaux de lave, ajouté à leur face rocailleuse, donne un esprit baroque à la création.



Tous ces éléments révèlent plusieurs thèmes symboliques assez fréquents dans les œuvres de l’architecte. Si l’on considère que les globes lumineux et leurs socles s’apparentent à un casque à cimier, l’utilisation des écussons ne fait qu’affirmer une symbolique guerrière. Les attributs guerriers sont associés aux attributs sexuels, les candélabres peuvent être vus comme des formes phalliques, ainsi que les potelets. On peut aussi y voir des ovaires accompagnés de leurs trompes de Fallope. On peut relier tout ça à l’interprétation de la mante religieuse qui encadre l’entrée. Les candélabres qui invitent les voyageurs à rentrer dans la « bouche » de métro n’est qu’une allégorie en référence à cet insecte qui dévore ses partenaires après l’accouplement. La représentation des os humain est donc la triste conclusion de cette rencontre. Guimard a créer une atmosphère symbolique, probablement en rapport avec l’œuvre de Jules Verne, Voyage au centre de la terre, publié quelques années plus tôt en 1864.

Alliant grâce et élégance, l’art fait une entrée remarquée dans le mobilier urbain, par l’intermédiaire de Guimard. Ces entrées du Métropolitain sont une bonne illustration des ambitions et des audaces de l'Art Nouveau. En effet, l’artisan d’art global, qu’est Guimard à su associer progrès techniques et nature. Il subsiste aujourd’hui 86 entrées sur les 167 d’origine.


Conclusion

Malgré un accueil hostile, le métropolitain assurera à Guimard une reconnaissance architecturale intemporelle et internationale. En temps que mobilier urbain intégré à la ville de Paris, on le retrouvera dans de nombreux films, tableaux, romans ou encore dans des bandes dessinées. C’est un décor idéal pour représenter la vie parisienne de la Belle Époque. On retrouve partout dans le monde des copies du fameux entourage Guimard : à Lisbonne, Chicago, Mexico, ou encore à Darmstadt en Allemagne.




_________________
http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
ogm-alien
CyBeR DéGlinGuée
avatar

Féminin Nombre de messages : 1255
Age : 37
Localisation : LyOn CiTy !!!
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-04-30, 17:24

merci !!!
je suis une fan d'art nouveau


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfique
Cyber_AgruMe
avatar

Féminin Nombre de messages : 1591
Age : 37
Localisation : citoyenne du monde, paumée dans les bois
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-04-30, 17:26

ogm-alien a écrit:
merci !!!
je suis une fan d'art nouveau


IDEM kangooroo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuCiOLe_
DS_vErTe
DS_vErTe
avatar

Féminin Nombre de messages : 4224
Age : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-04-30, 17:33

moi aussi! j'adoOOOoore!!!!

En elfique, il y a pas mal de bâtiments art nouveau par chez toi!

_________________
http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
elfique
Cyber_AgruMe
avatar

Féminin Nombre de messages : 1591
Age : 37
Localisation : citoyenne du monde, paumée dans les bois
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-04-30, 17:35

Oui à fond.. je vous ferai un petit report sur Victor Horta.. ;))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuCiOLe_
DS_vErTe
DS_vErTe
avatar

Féminin Nombre de messages : 4224
Age : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-04-30, 17:37

uè carrément!!! j'aimerais trop habiter dans l'hôtel Tassel!

_________________
http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
kmomille
ImpacT_FéeRiQue_
avatar

Féminin Nombre de messages : 652
Age : 33
Localisation : BORDEAUX
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-05-02, 10:15

c cool, j'ai appris plein de trucs...il est bien intéressant ce petit exposé...j'étais loin d'imaginer tout ça, comme koi je suis pas toujours très observatrice car je n'avais jamais fait le rapprochement avec des animaux ou des os...(ouvrir grand les yeux giraf ...)

!merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Art_K0r
Radar_HybriDe
avatar

Féminin Nombre de messages : 298
Age : 26
Localisation : Vers Kemper
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-05-02, 16:35

Idem ,je m'intéresse pas spécialement à cet art là mais ton exposé est pas mal et c'est vrai que j'aurais pas trop imaginée ça ^^ mais nikel l'exposé alé ça vaut bien un 20/20 lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bodyfikate.skyblog.fr
LuCiOLe_
DS_vErTe
DS_vErTe
avatar

Féminin Nombre de messages : 4224
Age : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   2008-05-04, 16:45

lol!coolosss!

_________________
http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Art Nouveau] Guimard et le métro parisien!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau jingle métro A
» Nouveau plafonnier
» Mon nouveau Vito F
» FCO du nouveau
» LE NOUVEAU RED SEA MAX 500

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeS EnFaNtS EtrAnGeS :: °O_ArT_O° :: °O ArTiStES A DéCouVriR O°-
Sauter vers: