LeS EnFaNtS EtrAnGeS

Art Capillaire et Petites Mains créatrices...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Multimédia] Cao Fei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LuCiOLe_
DS_vErTe
DS_vErTe
avatar

Féminin Nombre de messages : 4224
Age : 31
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: [Multimédia] Cao Fei   2008-05-20, 17:56

Voici un rapide résumé d'un de mes exposés!

Cao Fei

La Chine entre tradition et modernité


La Chine est actuellement l’un des pays les plus riches au niveau de la création contemporaine. Dans ce pays en pleine mutation, des artistes témoignent de changements. Venant de plusieurs régions, influencées par des traditions culturelles, historiques et géographiques différentes, ils nous font part de ce développement nouveau et encore instable. Le refus d’être considéré comme représentant de leur nation, les amène à prendre position sur la réalité chinoise.

L’ouverture de la Chine a permis aux artistes de découvrir les nouveaux courants, les nouvelles technologies et leur utilisation dans l’art contemporain.

Cao Fei, jeune artiste qui vient de s’installer à Beijing, fait partie de cette génération. Cette artiste pluridisciplinaire travaille aussi bien la photo, la vidéo, la performance que la danse, ou la sculpture. Influencée par les films hongkongais, les mangas japonais mais aussi par la publicité, la musique pop, ou le rap américain, elle incarne cette Chine en plein développement, qui vit entre passé et présent. Cette Chine aux multi facettes, entre réalité sociale et monde virtuel.




Biographie




Cao Fei est née le 13 mars 1978, à Canton (appelée aussi Guangzhou), capitale de la province du Guangdong, en Chine. Ses parents sont tous deux artistes sculpteurs.

En 1997, elle étudie le design et la décoration, à l’Académie des Beaux-arts de Canton, où elle obtient son diplôme, en 2001.

Elle expose, pour la première fois, en 2000, à Shanghai, lors de l’exposition « Fuck Off: Uncooperative Approach », à l’Eastlink Gallery. Exposition en marge de la Troisième Biennale de Shanghai , qui rassemblait 46 artistes d’avant-garde.


Cependant c’est lors de la Biennale de Venise qu’elle est réellement reconnue en tant que jeune artiste représentante de la civilisation chinoise actuelle. Dans le Pavillon chinois, elle expose aux côtés de Shen Yuan, Yin Xiuzhen, et Kan Xuan. C’est pour ce prestigieux évènement qu’elle crée China Tracy.

Pour la première fois, cette année, elle présente à Paris une exposition personnelle, au Plateau. On y retrouve la série des vidéos Hip-hop, ainsi que les Cosplayers et d’autres œuvres vidéo.


Les nouveaux médiums de l’art contemporain




Cao Fei utilise principalement la vidéo comme médium. Cette nouvelle technologie montre un désir de créer l’art à partir de nouveaux instruments. Ce n’est pas un médium conventionnel et il permet d’intégrer le mouvement à l’œuvre. Le mouvement est, en effet, une des préoccupations de l’artiste. Que ça soit à travers la danse, ou le théâtre, elle souhaite exprimer le mouvement en règle générale. Cette préoccupation est-elle en référence aux mouvements, changements qui s’effectue en Chine ?

Elle utilise aussi des logiciels informatiques et surtout Internet. Nous allons donc voir, la réalisation qu’elle fait à partir de ce médium, pour la dernière Biennale de Venise. Sous une tente en forme de bulle, on pouvait voir « I Mirror, a Second Life », un documentaire réalisé par China Tracy en 2007. China Tracy est le personnage virtuel derrière lequel se cache l’artiste. Elle évolue dans « Seconde Life » qui n’est autre que le pendant virtuel de notre monde actuel. C’est une sorte de jeu sur Internet où les utilisateurs se créent un avatar qui évolue dans un monde qu’ils se sont créent. Bien entendu, il peut y avoir interaction entre les personnages, ce qui en fait l’intérêt principal de ce jeu en 3D. Au cours de cette vidéo de 28 minutes, on suit les aventures de l’artiste.


http://fr.youtube.com/watch?v=5vcR7OkzHkI


Au début de la vidéo, on suit le protagoniste qui cherche à acheter un bâtiment. Le monde qui l’entoure est vide et silencieux. Elle nous montre aussi que malgré la possibilité de construire, de créer ce qu’on veut, les utilisateurs ont reproduis les stéréotypes des grandes villes et les fantasmes d’Hollywood, avec la maison sur la plage, par exemple.


http://fr.youtube.com/watch?v=jD8yZhMWkw0


Ce n’est que dans la seconde partie, qu’elle rencontre un jeune homme blond, Hug Yue. Elle se livre à lui. Ils parlent de l’oppression qu’ils ressentent à vivre dans un monde sous compète surveillance, et comment cela les à pousser à l’anonymat de Seconde Life. Au final, elle apprendre qu’il s’agit d’un sexagénaire américain, son avatar se transforme donc en ce qu’il est réellement.

http://fr.youtube.com/watch?v=zB-ILJlnWEE


La dernière partie est une succession d’avatars différents : homme ou femme, blond ou brun, grand ou petit…Puis, on voit China Tracy dans un magasin où, semble-t-il, elle peut choisir un compagnon. Enfin, on voit une sorte d’effervescence collective où les avatars s’adonnent au sexe, à la drogue, à la danse …





Elle voulait montrer Second Life comme le monde des possibles. Peu à peu on se rend compte que la réalité prend le dessus sur l’illusion. Ici aussi, la beauté, l’argent, et le pouvoir rythment tout. C’est aussi pourquoi elle réalisera un autre projet lié à celui-ci, RMB City Installation. Elle crée une île en 3 dimensions, suivant les mêmes principes que Second Life. Elle y représenta des symboles traditionnels comme le panda ou le buste de Mao. L’influence du capitalisme se ressent fortement avec la circulation, la consommation … L’île semble autonome, tout est en activité constante. Aucunes lois, ni règles, ni même aucun gouvernement ne la régie. Cette vidéo est présentée entourée d’ordinateurs et de mobilier.

Les mondes virtuels sont un nouveau terrain où les artistes peuvent s’exprimer plus pleinement. Cao Fei en fait ici l’expérience. Cependant malgré cette modernité, on retrouve des traditions, et stéréotypes bien ancrés dans nos sociétés contemporaines, auxquels on ne peut pas échapper.

Cao Fei devrait vendre très prochainement à des investisseurs des logements se trouvant sur son île fantastique.




Conclusion

Dans une Chine où tout change, Cao Fei a réussi à se frayer un chemin. Elle est avant tout une artiste engagée. Elle décrit son pays, la Chine d’aujourd’hui, celle qui est en pleine mutation, celle des travailleurs, celle des jeunes. Elle essai dans son travail de représenter le plus de catégories sociales, géographiques et historiques.

Elle nous montre dans son travail que tradition rime aussi avec modernité et que l’histoire ne peux pas s’effacer. Elle expose les espoirs d’une nouvelle génération, qui se bat pour un avenir commun.

Elle témoigne aussi d’une jeunesse qui se fait happer par les mondes virtuels, ou qui cherche à s’échapper par n’importe quel moyen du quotidien.

Comme nous l’avons vu le rêve, l’utopie et l’illusion sont les thèmes phares de son œuvre. En fait, ils ne reflètent que son envie de dépeindre la vie. Cet univers doux et poétique, elle le crée pour amener des petits instants de joie, afin de ne pas perdre ces rêves, ces utopies que la société ou les hommes ont crée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsetranges-aufildutrain.fr.tc/
 
[Multimédia] Cao Fei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Navigation Multimédia Pioneer Avic-F930BT
» Projet multimédia
» Intégration du multimédia dans l’enseignement du français langue seconde
» Domotiques, Maison intelligente et Multimédia "THE TOPIC"
» des futurs itinéo !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeS EnFaNtS EtrAnGeS :: °O_ArT_O° :: °O ArTiStES A DéCouVriR O°-
Sauter vers: